first_imgDécouvrez la première image du nouveau télescope de l’ESOEntré en service récemment, le télescope VST, dernier né de l’Observatoire européen austral (ESO), a réalisé ses premiers clichés du ciel austral mercredi.Désigné par l’ESO comme le plus grand télescope au monde pour permettre l’observation du ciel, le VST, baptisé de ce nom pour VLT Survey Telescope, est le nouveau venu à l’Observatoire européen austral (ESO). Cet instrument est composé d’un immense miroir de 2,60 mètres de diamètre et d’un gigantesque objectif d’une résolution de 268 mégapixels. Deux composantes qui font de lui un appareil unique en son genre, capable de cartographier de larges zones du ciel, qui équivalent au double de la largeur d’une pleine lune, avec une longue profondeur de champ. Les clichés sont d’une rare netteté, réalisés en plus dans des temps très courts. À lire aussiGoogle Chrome, l’ESA et une vache marine, les actus sciences que vous devez connaître ce 8 juilletConfectionné par l’ESO, cet appareil vient compléter et enrichir les travaux déjà réalisés par un autre télescope, le VLT. En effet, le VST pourra prendre des images grand angle du ciel austral, ce que ne peut pas faire le VLT. Des clichés qu’utilisera ensuite le VLT pour explorer plus en détails les nouvelles zones du ciel dont il n’avait pas pu prendre connaissance auparavant. Par ailleurs, le VST vient de dévoiler ses premiers clichés. Et c’est la région de formation d’étoiles Messier 17, plus communément appelée nébuleuse Omega ou nébuleuse du Cygne, qui a été photographiée. Située au coeur de la Voie Lactée, au niveau de la constellation du Sagittaire, elle offre de somptueuses images dont celle qui illustre cette article.Le 9 juin 2011 à 12:49 • Emmanuel Perrinlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *